Casque a pointe

SAMEDI 11 NOVEMBRE

SAMEDI 11 NOVEMBRE
Jour Férié en Commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918

L'armistice, signé le 11 novembre 1918 à 5 h 15, marque la fin de la Première Guerre mondiale, la victoire des Alliés et la capitulation de l'Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d'une guerre qui a fait plus de 18 millions de morts et des millions d'invalides ou de mutilés.

Plus d'Informations sur Wikipédia.

Le 11 novembre 1920, la dépouille d’un soldat inconnu est inhumée sous l’Arc de Triomphe à Paris.
C'est une loi du 24 octobre 1922 qui fait du 11 novembre un jour férié consacré à la commémoration de la victoire et de la Paix. Depuis, chaque année, le 11 novembre donne lieu à des cérémonies devant les monuments aux morts de tout notre pays.

 

Nos aïeux avaient alors dit : "C'était la DER des DER. PLUS JAMAIS CELA !" ... avant de remettre le couvert 20 ans plus tard.


En leur mémoire, souvenons-nous ce jour de leur souhait et rappelons à l'ordre nos dirigeants actuels qui, selon certains spécialistes, nous mènent vers de nouvelles guerres dans les 10 prochaines années.

Impossible pensez-vous ? L'Europe nous protège.

Au contraire, l'Europe n'est plus aujourd'hui au service des peuples, mais à la botte des puissances d'argent qui contrôlent aussi la plupart des grands médias et journaux qui vous cachent la vérité.
Sachez que ce ne sont jamais les peuples qui déclenchent les guerres mais les élites, pour préserver leurs propres intérêts, masquer leur incompétence ou appliquer leur idéologie.

Ainsi, après avoir minimisé les problèmes de la Grèce, l'Espagne, l'Italie, la dette abyssale de la France et l'état catastrophique des banques depuis des années, journaux et télévisions officiels et largement subventionnés, essaient encore de faire passer dans l'opinion l'idée selon laquelle la crise de 2008, dont les banques sont responsables, est derrière nous.

Comment pouvez-vous encore leur faire confiance alors qu'ils ont perdu contact avec la population et ne délivrent que des informations "politiquement correctes".
Et combien d'entre vous savez que la Bundesbank (1ère banque d'Allemagne) est au bord de l'écroulement et qu'elle risque d'entraîner dans son sillage le monde entier ?

Alors qui va payer pour rembourser les dettes que nos élus de droite comme de gauche, locaux et nationaux, ont mis sur le dos du peuple français pour épargner les propriétaires des banques ?
Le nouveau président Macron, issu et largement financé par ces mêmes banques ?

Non, ce sera vous ! Car ils veulent vous faire payer au lieu de prendre leurs pertes.

Par 2 fois nous avons repoussé les allemands hors de France. Chaque famille a alors payé le lourd prix du sang pour cela.

Savez-vous aussi que le gouvernement allemand, via le diktat de l'europe, a imposé l'an dernier en catimini des mesures préparant des saisies directement sur vos économies qui ne sont donc plus à l'abri dans nos banques ?
Le gouvernement se prépare ainsi à saisir une partie de votre épargne durement gagnée et déjà largement taxée comme cela s'est passé à Chypre et en Grèce. La preuve étant que votre banque vous a certainement fait parvenir cette année communication sur le fait que vos comptes ne sont plus garantis que jusqu'à hauteur de 100000€, en oubliant bien sûr de préciser que le gouvernement peut faire varier cette limite du jour au lendemain !
Les vieux médias le savent, mais ne veulent pas vous le dire, pour que vous ne courriez pas retirer vos économies.
Nous avons le courage de vous en informer car nous sommes un vrai média indépendant et nous continuerons à vous le prouver.

La vérité, c'est que la situation en France est aujourd'hui aussi explosive qu'elle l'était dans les années 30.
Vous avez certainement des parents ou grands-parents qui se sont battus pour que la France reste indépendante de l'Allemagne et des puissances d'argent qui veulent vous ruiner et nous mènent vers de nouvelles guerres.
Qu'en penseraient-ils, eux qui avaient dit "plus jamais cela !" ?

 

Jacques Caglio sur

Cruas Ardèche

Commentaires

  • agnes
    belle commémoration ..et dire qu ils ont pensé que c était la dernière guerre !!!! belle soirée biz