Fougasse

La fougasse Aigues Mortes, spécialité de Camargue, est une fougasse sucrée qui s’apparente à une brioche parfumée à la fleur d’oranger.

Moelleuse et parfumée, nous avons été comblés.

Ingrédients:
Recette Fougasse Aigues Mortes

  • 500 grs de farine de gruau, T 45 voire T55
  • 3 œufs
  • 60 grs de sucre + 80 g pour la finition
  • 100 grs de beurre + 50 g pour la finition
  • 20 grs de levure fraîche (ou 2 cc de levure sèche type Briochin)
  • 5 cs de fleur d’oranger
  • environ 150g de lait
  • 1,5 cc de sel

Préparation:
Recette Fougasse Aigues Mortes

  1. Mettre dans votre MAP ou le bol de votre pétrin muni du crochet pétrisseur: la farine tamisée,le sucre.
  2. Mélanger un peu.
  3. Dans un grand bol, cassez les trois œufs à température ambiante, puis ajoutez le lait tiède (à environ 35°C) dans lequel vous aurez préalablement laissé la levure émiettée se réactiver, jusqu’à obtenir 315 g.
  4.  Mettre le programme pâte de votre MAP en marche ou bien au robot,
  5. Pétrir environ 10 minutes.
  6. Ajoutez ensuite le sel, puis les morceaux de beurre.
  7. Pétrir encore 10 bonnes minutes.
  8. Laissez lever, jusqu’à ce que la pâte double de volume.
  9. Une fois la première levée terminée.
  10. Rabattre la pâte pour qu’elle retrouve son volume unitial. 
  11. Puis, placez la pâte dans une terrine, couverte de film alimentaire au frais pour une nuit.

 Le lendemain matin, sortir la pâte du frigo et laissez la se reprendre pendant au moins 1/2 h.

  1. Versez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé coupée à la taille du lèche-frite de votre four.
  2. Puis étendre la pâte, avec votre rouleau à pâtisserie en grand rectangle qui fera toute la taille de votre lèche frite.
  3. Disposez ce rectangle de pâte sur votre lèche frite, en le déménageant avec la feuille sulfurisée (c’est d’ailleurs très pratique…).

Au bout d’une heure, la pâte doit avoir triplé de volume, appuyez par endroit avec votre pouce, et parsemez des petits cubes de beurre. Saupoudrez de sucre et enfournez à 180°C pendant environ 20 minutes. La fougasse doit être un peu dorée. Vaporisez généreusement d’eau de fleur d’oranger et à nouveau de sucre en poudre (ajoutez la quantité souhaitée en plus de celles indiquées dans ma recette) pour avoir un peu de craquant sous la dent. Si nécessaire, aidez le beurre à se répartir sur toute la surface de la fougasse en panchant votre plat. Elle se conservera mieux ainsi. Se garde quelque jours couverte de papier alu. Elle se déguste à la part, coupée en carrés généreux

 Ce que j’en ai pensé:

Les plus gourmands, mettront sans doute plus d’œuf dans la pâte (si vous ajoutez un œuf, déduisez environ 50g de lait à chaque œuf ajouté pour avoir au total toujours 315 g)… et puis, d’autres ajouteront encore du beurre dans la pâte ou pour la finition. Tout est question de goût. Personnellement, je l’aime beaucoup comme cela… A vous d’essayer, c’est un régal! Bon, il ne me reste plus qu’à filer racheter de l’eau de fleur d’oranger maintenant, c’est malin tiens!

Bon appétit à tous

 

Jacques Caglio sur

Jacques recettes