Voici un bel assortiment de cigarettes au chocolat....
À haaaa on savait vivre aux 30 Glorieuses...
De plus c'était que du chocolat... Enfin presque.
Ma gourmandise viendrait t elle de là. 
La petite histoire :
Dans les années passées, fumer n’était pas encore un péché mortel. Les adultes fumaient autant à table que dans les lieux publics.
Apparues dans le milieu des années 1960, les cigarettes en chocolat on fait le bonheur de plusieurs générations d'enfants, un petit goût d'interdit autorisé, qui nous faisait croire que l'adolescence et l'âge adulte n'étaient pas loin.
Forts de l’exemple de leurs parents, pour faire comme les « grands », les petits enfants garçons ou filles, voulaient fumer aussi. Mais des confiseries sous la forme de cigarettes imitant les vraies, et où le tabac était fort heureusement remplacé par du chocolat.
Comme pour les vraies, on pouvait choisir sa marque sur le paquet ne contenant que 10 cigarettes en chocolat.
Goûts d’enfance
On ne les fumait pas, on les dégustait, même si ce n’était pas si facile. Après l’effet de jouer au grand en sortant son paquet de sa poche, en extraire une cigarette pour se la coller aux lèvres, et se prendre quelques secondes pour un adulte, tout se compliquait…
La cigarette devenait franchement désagréable quelques secondes plus tard à cause du fin papier mouillé qui collait aux lèvres. Puis le chocolat noir de médiocre qualité commençait à fondre sous l’effet de la salive en teintant d’un marron fort peu ragoutant le papier blanc mouillé.
Elles étaient fabriquées avec du chocolat de qualité moyenne la plupart du temps, entouré d’un papier blanc qu’on mâchouillait et qui donnait à tout cela un goût discutable.
Leader du marché français, la chocolaterie Jacquot proposait des paquets de cigarettes en chocolat aux couleurs des cigarettes pour adultes.
La cigarette en chocolat était une barre de chocolat conditionnée comme une vraie cigarette, elle a été interdite en France par la loi Evin.
Les effets collatéraux de la loi Evin
En 1991, la loi Évin interdisant la publicité des cigarettes a marqué la fin de cette friandise. Elle est interdite à la vente depuis 2005 car considérée comme moyen de propagande en faveur du tabac : délit punissable d’une grosse amende.

150487328_10215119287735671_3742077517770717257_n